2 – Yéma

Une oeuvre de Senyo

2-yema

Yéma signifie « il est là » en éwé, la langue du sud-Togo.

Le doigt tendu, pointé sur le champ de Mars de La Tour du Pin désigne donc la sculpture d’Hermann Seko, mais aussi l’horizon, l’ailleurs, puisque le masque en acajou a été sculpté par Senyo au Togo.

Yéma rappelle donc aux spectateurs qu’il vient d’ailleurs et qu’autre chose existe au-delà de ce que l’oeil peut percevoir.

Les deux petits êtres qui l’accompagnent brouillent volontairement l’échelle, ils signifient d’une part qu’il y a toujours plus grand que soi et d’autre part que l’important n’est justement pas d’être grand ou petit, ni même semblable, mais d’être ensemble.

 

infos pratiques

Lieu : St Jean de Soudain – place des Anciens Combattants (devant la mairie)
Matière : ciment, pigment, acajou et résine de polyester

 

English

 

Yéma means « he is here » in éwé, the language of South Togo.

A pointed finger, indicating the Champ de Mars in La Tour du Pin, is the sculpture of Hermann Seko. It also points to the horizon, to elsewhere, since the mahogany mask was sculpted by Senyo in Togo.

Yéma reminds spectators that he is from elsewhere and that other things do exist beyond what the eye can see.

The two small beings accompanying it voluntarily disrupt the notion of scale.  On the one hand they indicate that there is always something bigger than oneself, and on the other, that the most important thing is not about being big or small, or even being similar, but about being together.

 

Material : Cement, pigment, mahogany, polyester resin – 2009